h4>27 janvier 2019

Avant de démarrer cette traditionnelle cérémonie des vœux, je veux vous remercier, tous, sincèrement d’être présents. C’est toujours un plaisir de nous voir réunis… et toujours impressionnant de se retrouver devant tant de monde …
Nous voici une nouvelle fois réunis en ce dimanche 27 janvier 2019 à la salle des Fêtes de Jambville pour une cérémonie à la fois traditionnelle et simple, amicale et conviviale.
La cérémonie des vœux est, pour nous élus municipaux, un temps important de la vie de notre commune, un moment de rencontre, d’échange mutuel, de souhaits sincères et de bonnes intentions. C’est aussi une bonne occasion pour oublier un instant les soucis et les aléas de la vie. Mais c’est avant tout le moment d’une rétrospective de l’année écoulée et l’occasion de se projeter sur l’année qui vient de commencer. Un moment où je nous souhaite l’énergie, la force et l’enthousiasme nécessaires pour transformer nos vœux en réalité.
Mais cette année ces vœux sont particuliers. En effet, 2019 est une année de transition, et notamment pour nous mes chers collègues élus, c’est la dernière année du mandat que les habitants nous ont confié en 2014.
2019 sera ma cinquième année en tant que Maire de Jambville. Pour certains, cela représente peut-être déjà une éternité, pour d’autres, que j’espère assez nombreux, une période supportable, durant laquelle nous avons pu travailler et faire avancer notre village dans ce 21ème siècle qui nous questionne tant.
2015, souvenons-nous
C’était la première année ou je m’adressais à vous pour vous présenter mes vœux en tant que Maire, avec une envie féroce de tout faire pour Jambville et plus encore, d’aider à la construction de son avenir et de celui de ses habitants, avec une volonté solide qui ne m’a jamais quitté : le désir d’administrer, d’officier, de représenter, de travailler… pour les autres, pour le bien commun, en ayant toujours à l’esprit de « rester village » mais un village moderne qui sait évoluer dans son environnement celui de la métropole Parisienne, un village qui souhaite préserver son identité du Vexin mais une commune dynamique, entreprenante et solidaire.
Cette entreprise je ne l’ai pas menée seul, mais avec l’ensemble de mes collègues de la municipalité que je salue et remercie du fond du cœur. Sans votre dévouement, le Maire n’est rien, sans vous Je ne suis rien.
A l’aube de cette fin de mandat, il est l’heure de faire le bilan du travail réalisé. Nous sommes fiers d’avoir pu réaliser l’intégralité de nos engagements du mandat, fiers d’avoir pu les réaliser sans dégrader les finances de la commune ni augmenter les impôts, fiers d’avoir pu maintenir les services aux habitants dans un contexte budgétaire très contraint, fiers de constater que les valeurs que nous nous étions engagés à inscrire dans nos actions sont bien présentes aujourd’hui tel que l’écoute, la transparence, la rigueur sans oublier le tout dans la bonne humeur.
Ce bilan que nous allons vous présenter c’est beaucoup de souvenirs et de sentiments qui se mêlent quand je reviens sur ce mandat : l’enthousiasme, la volonté, les tâtonnements, les certitudes, les doutes, les erreurs parfois.
Mais le terme qui caractérise le mieux ce bilan, je crois que c’est la Passion. Celle-ci m’a guidé durant ces 5 années le tout bien entendu avec aussi de l’humilité.
Qu’ai-je retenu de l’année 2018. Et bien, bien entendu et comme tout le monde, elle a été remplie de Jaune voir même de jaune fluorescent.
Mais n’oublions pas qu’il y a eu d’autre couleur comme le bleu avec la victoire de notre équipe de France de Football à la coupe de monde.
Et bien d’autres heureux événements dans l’année écoulée avec les JO d’hiver et les belles médailles de Martin Fourcarde, celle de l’équipe féminine de rugby à XV ou de l’équipe de handball féminine.
Bien entendu, nous avons eu également de la tristesse avec les décès de nos idoles Charles Aznavour, France Gal, Paul Beaucuse, Jacques Higelin, Maurannes ou bien encore d’Areta Franklin.
De l’horreur, car c’est devenu notre quotidien, avec l’attentat de Strasbourg sans oublier l’héroïsme de nos forces de l’ordre avec le commandant Beltram.
Et enfin de la stupéfaction avec les Gilets Jaunes, ces rassemblements populaires, incontrôlés et incontrôlables, dignes d’une révolte, voire d’une insurrection au même titre que mai 68 sans les syndicats.
En décembre 2017, les Champs Elysées étaient Johnny… En décembre 2018 ils étaient jaunes… cherché l’erreur.
Cela dit Johnny était précurseur avec son Allumer le Feu… mais comment en est-on arrivés là ?
Je n’ai pas la réponse car je ne suis qu’un petit Maire rural et les grands technos de Paris sauront bien plus que moi expliquer à notre Président comment nous en sommes arrivés là.
Mais deux citations me sont venues à l’esprit pour synthétiser la situation. Une très sérieuse de Robin Willians dans Le Cercle des Poètes Disparus « Peu importe ce qu’on pourra vous dire, les mots et les idées peuvent changer le monde » et je rajouterai si tenté que l’on veuille bien écouter.
Une autre citation plus caustique me parait tout aussi de circonstance. Elle nous vient de notre humoriste regretté Coluche qui disait « Heureusement que tout le monde ne pense pas comme moi sinon la France ça serait le bordel. C’est un beau bordel la France. Aussi je me demande si tout le monde ne pense pas comme moi ».
Maintenant finissons-en avec les gilets jaunes et le grand débat national proposé par notre Président de la république.
Après avoir vilipender, ignorer, martyriser, asphyxier le rôle des élus locaux et celui de Maire, nous sommes depuis quelques jours l’objet de toute les attentions. Nous sommes devenus un élément indispensable au débat au point que nous avons la chance que le Président discute durant des heures avec des centaines d’élus locaux devenus par magie les relais des Français.
N’oublions pas comme le mandat d’élu local est traité depuis de nombreuses années par l’Etat. Quant à moi je n’oublie pas le hashtag « balance ton maire » sur la taxe d’habitation alors que cette dernière est le seul impôt qui lie le citoyen avec sa commune.
Les élus sont aux premières loges pour prendre le pouls de leurs concitoyens, pour percevoir le désarroi de certains. Nous désespérons souvent de ne pouvoir répondre à leurs demandes qu’il s’agisse d’emploi, de sécurité, de logement mais au moins nous sommes les derniers à leur écoute.
N’oublions pas que l’écrasante majorité des élus sont des bénévoles. Certes les adjoints et les maires reçoivent quelques centaines euros d’indemnité. Mais imaginez-vous qui pourrait les remplacer et à quel coût ? Qui pour exercer les missions assumées ? Combien de fonctionnaires territoriaux pour les remplacer et à quel coût ? Pour quel maillage territorial ? et pour quelle proximité ?
Papier d’identité, documents d’urbanisme, élaboration et présentation d’un budget, dossiers de subventions, règlements des conflits de voisinage, suivi des travaux, organisation des événements de la commune….. Le Maire et son équipe doivent être des véritables couteaux suisses.
Comme le souligne souvent notre Président du Sénat, Gérard Larcher, notre mandat actuel est un véritable sacerdoce dans un âge de Pierre là où nos prédécesseurs avaient la chance d’être dans l’âge d’or du mandat d’élu local. Mais je rassure notre Président Larcher pour lui dire qu’il y a encore des citoyens motivés pour le mandat d’élu local car il existe de nombreuses satisfactions qui me font dire qu’il s’agit certainement encore de pierres précieuses. Je vous l’ai dit auparavant j’ai la passion de cette fonction et elle m’a guidé tout au long de ces 5 dernières années. Cette passion n’existerait pas sans la confiance que vous avez accordée à cette équipe municipale en 2014 et qui légitime notre action.
Jambville sait aussi s’ouvrir sur le monde qu’il l’entoure et plus particulièrement au sein de la Communauté Urbaine Grand Paris Seine et Oise.
Bien au contraire, Jambville sait qu’il n’est rien sans les autres, sans ses voisins, sans ce territoire de Grand Paris Seine et Oise. Certes ce territoire ne nous est pas naturel puisque c’est la volonté de l’Etat. Mais il existe et il est là, bien réel, bien vivant et nous devons participer à sa construction.
Nous sommes donc dans le même bateau que les 72 autres communes de la Communauté Urbaine. Mais cette construction n’empêchera pas Jambville de préserver son identité, ses valeurs d’une ruralité non conservatrice mais bien ancrée dans le XXIème siècle, une ruralité dynamique dans un paysage métropolitain.
C’est pourquoi Jambville s’inscrit fondamentalement dans la Communauté Urbaine GPSEO mais pas n’importe comment.
Oui pour construire ensemble le développement du territoire à une échelle macro, oui pour mutualiser nos moyens et nos compétences au service d’un projet de territoire à une échelle Seine et Oise.
Oui pour soutenir la réalisation des grandes infrastructures de demain comme EOLE permettant à notre territoire d’exister dans le Grand Paris.
Mais, Cher Président, Cher Philippe, battons-nous pour convaincre l’Etat que cette intercommunalité ne peut pas en même temps gérer des compétences de proximité comme par exemple la voirie.
Laissons aux communes le pouvoir d’administrer librement les compétences qui en font sa légitimité.
Phillipe tu le sais, je suis un fervent défenseur du fait intercommunal, mais je pense fondamentalement que nous faisons fausse route et que cette institution ne pourra assumer autant de responsabilités.
Je sais que tu mets tout en œuvre pour ne pas mettre de côté tel secteur du territoire ou commune de GPSEO mais force est de constater que la réactivé de la CU ne pourra jamais être à la hauteur de ce que nous, communes, sommes capable de faire.
Je ne veux plus, je ne peux plus, car il en est de la crédibilité de notre fonction, répondre à des habitants sur des sujets aussi banals mais quotidien de trottoir, d’élagage, de nids de poule, de salage et autres sujets de voirie que « je ne sais pas », que « je dois voir avec la Communauté Urbaine », que « j’attends une réponse », que « je les tiendrai informés » sans certitude d’une réponse !
Ce rôle d’interface est de plus en plus difficile à supporter. Il me serait plus facile de pouvoir dire Oui, Non, à telle date, en fonction de notre budget plutôt que je ne sais pas, je dois voir avec la Communauté Urbaine, je vous tiens informés…
Ce vœux, Cher Président, Cher Philippe n’enlève en rien nos plus sincères remerciements pour l’action que vous portez aux communes de la CU et notamment les communes rurales. Je vous remercie de ce qu’a pu apporter la CU en 2018 à la commune de Jambville notamment en ce qui concerne le transfert de la compétence petite enfance et enfance.
Bon il va falloir que je conclus ce discours car je pense avoir pris le temps que l’équipe municipale m’avait imparti.
Je vais donc passer aux remerciements comme en veux l’usage :
Juste avant ces remerciements, vous dire simplement qu’il nous reste encore 15 mois d’action avant l’échéance des municipales.
Et Jambville se verra en Chantier tout au long de l’année avec :
° les travaux de notre centre technique municipal et des locaux de stockage associatif. Vous avez pu remarquer en arrivant dans cette salle que les travaux venaient de débuter.
° La rénovation du logement communal nous permettant de préserver ce patrimoine communal et de le mettre en location.
° Dans quelques mois, tous les habitants de Jambville, pourront accéder à la fibre optique, ce développement progressif que nous devons au Conseil Départemental des Yvelines avec son partenariat avec TDF s’étalera durant tout le 1er semestre 2019, avec des offres d’abonnement par des opérateurs internet locaux, les grands opérateurs ne souhaitant pas encore s’adosser à ce réseau. Pour la plupart d’entre vous c’est un palier supplémentaire en termes de confort à l’offre ADSL actuelle, pour les micro entreprises présentes à Jambville c’est une vraie révolution. A 40 kms de Paris nous sommes encore au moyen âge sur internet il faut le savoir.
° l’enfouissement des réseaux chemin du Hazay si la Communauté Urbaine valide ces travaux
° La rénovation de la voirie rue des Tilleuls au regard de sa très forte dégradation
° L’aménagement d’une aire de stockage de poubelle Chemin des Noquets
Sans oublier, dans quelques jours, l’abattage et la replantation des arbres de l’allée des Tilleuls par les Scouts et Guide de France, deuxième phase d’abattage après ceux de 2004 et ce rendu nécessaire en termes de sécurité.
Vous le voyez, quand bien même les dotations de l’état et en particulier la DGF sont en baisse constante, nous avons choisi de faire et ce sans augmenter les impôts.
Vos impôts sont aussi mes impôts, je vis à Jambville. En tant que maire je me dois de trouver des sources de financement qui viennent abonder les finances locales. Mon but est de continuer à faire en sorte que Jambville s’autofinance pour partie. C’est peut être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup m’aurait soufflé feu France Gall. En effet, c’est l’essence même de toute réflexion qui doit nous guider.
Cette transition est toute trouvée pour passer aux remerciements et en tout premier lieu à nos partenaires financeurs :
Un grand merci donc à nos financeurs pour leur appui en 2018. Qu’ils n’hésitent pas à continuer pour cette année et les années à venir. Merci donc au Conseil Départemental, au Conseil Régional, à l’Etat local, à la Communauté Urbaine, au PNR.
Merci à toi Philippe et à travers toi toutes les équipes de GPSEO avec qui nous travaillons quotidiennement.
Merci également à la Brigade de Gendarmerie de Limay, aux Pompiers des Mureaux pour leur dévouement au service de Jambville. Un merci aux équipes de l’IFAC également et à sa Directrice Samira qui s’investissent sans compter pour assurer les activités du péri-scolaire.
Merci à l’équipe enseignante de l’Ecole de Jambville et à leur Directeur Monsieur Petit pour l’enseignement de qualité qu’ils prodiguent.
Merci à Jean-Jacques et Bruno pour avoir accepté la mission de recenseurs dans le cadre du recensement INSEE 2019 qui a débuté il y a quelques jours.
Merci au Centre National des Scouts et Guides de France et de leur Directeur Jérôme AUCORDIER. Merci pour le partenariat que nous avons pu établir pour vous permettre l’organisation de vos évènements mais dans un esprit d’ouverture sur le village. Je n’oublie pas notre partenariat pour faire manger nos enfants de l’école, la disponibilité des équipes pour venir en aide à la commune en cas d’enneigement, l’invitation des ainés aux repas de fin d’année et même votre contribution à la Communauté Urbaine au travers de la Taxe de Séjour qui pour la petite histoire est l’une des plus fortes contributions à l’échelle de la CU. 2019 sera une année exceptionnelle pour le centre puisque Jambville accueillera au total plus de 36 000 jeunes pour le Frat en juin et le Jamborée en juillet.
Merci aux associations, à leur bénévole, à leur Présidente et Président. Merci pour ce dynamisme et tous les évènements que vous organisez. Notre Village ne serait pas ce qu’il est sans l’engagement permanent de ses habitants et de ses associations. C’est tous qui faites vivre le village. Merci à vous qui donnez sans compter de votre temps pour renforcer ce lien social si cher à nos yeux. Je suis fier d’être Maire de Jambville et ma fierté est de travailler avec vous tous. Un merci particulier au 20 Jambvillois qui ont accepté d’embellir la commune en participant à la constitution du premier comité de fleurissement
Enfin je ne voudrais pas finir sans remercier nos agents municipaux, Myriam notre secrétaire de Mairie, Jimmy notre agent technique, Séverine et Nathalie nos Atsem sans oublier notre petite nouvelle agent d’entretien Pauline et sa bonne humeur en toute circonstance sans oublier Martine et Christian partis en retraite en août 2018.
Je remercie aussi personnellement mon équipe municipale et l’ensemble du Conseil pour leur présence, leur disponibilité et leur engagement envers notre action.
Je vous souhaite, en mon nom et au nom de l’ensemble des élus municipaux, au nom de l’ensemble des personnels communaux, une excellente année 2019. Qu’elle soit pour vous, vos familles, source de bonheur, de joie et de succès.
Jean d’Ormessson a dit un jour «Tout le bonheur du monde est dans l’inattendu ». Je vous souhaite donc une multitude de petites et grandes surprises, ainsi que la santé et l’optimisme pour en profiter.
Que la Force soit avec Nous !

 

 

28 janvier 2018

Horaires d'ouverture de la Mairie

HORAIRES

Lundi, Jeudi : de 18h à 19h30
Mercredi de 15h à 17h30 
Samedi : 2 samedis par mois de 10h à 12h :
le 16 novembre 2019, 
le 30 novembre 2019, 
le 14 décembre 2019.